Envolée de mots – Zoom

4

Il faisait même de la montagne. Avant, il marchait. Puis après son AVC, longtemps il a eu son fauteuil qui lui trottait dans la tête. Aujourd’hui, c’est une personne bien dans sa peau, bien dans son corps.

Maintenant, il a digéré son fauteuil.

Elle, se débrouille pas mal toute seule. Elle est chez elle. Ce sont ses parents qui lui font les courses. Elle n’a besoin de personne pour l’aider. Sauf quand les trottoirs sont trop hauts … Parfois dans la rue, le soir, on lui demande si elle a besoin d’aide. Mais non !

Elle, quelque fois se sent mal dans sa peau. A des moments, elle a du mal à vivre. Le soir, elle devient un peu déprimée, elle aime mieux la journée. Dès la nuit tombée, des souvenirs reviennent comme des nuages gris. Elle les chasse en pensant à autre chose ; ne plus penser à rien, oublier le temps, faire le vide.

Texte par Pierre, Élaine et Anne-Marie, issu du recueil de textes de l’atelier d’écriture 2015 « Envolée de mots »

Retrouvez ici un texte du recueil chaque mercredi.

Laisser un commentaire