Et la patience, Bordel ! (Tome 1 – 1/6)

Les mésaventures des personnes ayant une communication différentes

Le GILDEC 69 est un groupe de personnes qui ont des Difficultés d’Élocution et de Communication (DEC) et qui se réunissent dans les locaux de notre délégation.

Le groupe a réalisé un album avec les anecdotes rédigées. Ces anecdotes vécues reflètent les obstacles que rencontrent au quotidien les personnes DEC, en plus de leur handicap. Le tome 1 a été illustré par Sylvain Gallet.

Nous vous proposons de découvrir les anecdotes au fur et à mesure :

1/6 Dans cet état ! … de Chloé

Portrait ChloéA propos de  Chloé :

  • Née en 1988, Chloé nous a fait beaucoup de chagrin en s’en allant en octobre 2014. Elle s’exprimait avec un tableau « ESARIN » ou par épellation de l’alphabet, le plus souvent avec l’aide de sa grand-mère Jacqueline.
  • Elle participait à l’atelier informatique et partait en vacances avec APF Évasion.

« J’étais avec mon père au parc de la Tête d’Or. J’ai voulu un peu de liberté et je lui ai demandé la permission de me balader seule. « Oui bien sûr, mais pas trop loin que je te vois ». Je suis partie un peu plus loin que prévu dans les allées du parc. Catastrophe, mon fauteuil s’arrête !!! C’est la panne. Ça va vite dans ma tête mais je ne peux rien faire. Je n’ai pas la parole, ce qui veut dire que je ne parle pas. En me voyant immobilisée, des promeneurs me posent des questions : « Tu as quoi ? », « Tu veux quelque chose ? », « Tu cherches quelqu’un ? », « On peut faire quelque chose pour toi ? ». J’ai beau montrer mon téléphone portable, personne ne me comprend. Je bouge la tête. On me prend pour une … demeurée qui ne comprend rien. Les passants appellent un gardien qui passe et les questions reprennent de plus belle. Pendant ce temps, mon père ne me voyant pas commence à s’inquiéter et part me chercher. Enfin il apparaît et je me sent tranquillisée. Et il se fait « incendié » par le gardien : « On ne laisse pas quelqu’un dans cet état seul ». Bien sûr le quelqu’un c’est moi, et l’état c’est le handicap et le manque de communication. Mais je ne suis pas folle, je comprenais tout ce que l’on me disait mais je ne pouvais pas répondre. J’avais envie de tous les battre. Avant que mon père n’arrive, je me demandais ce que l’on allait faire de moi, mon fauteuil n’avançait pas et personne n’était capable de le faire fonctionner, j’étais clouée sur place. »

BD Chloé

Nous tenons à remercier, pour leur participation active :

  • Sylvain Gallet, le dessinateur, et son ami Alex Jarret, pour les photographies ;
  • Emmanuel Perrier et Thierry Bouchex, de l’école Émile Cohl, à Lyon, qui ont permis la mise en place du projet ;
  • Catherine Bouilland, qui était chargée de mission à l’APF du Rhône et tous les bénévoles, accompagnants et assistants de communication qui ont également aidé lors des réunions et de la rédaction des anecdotes. Rappelons que le statut d’assistant de communication n’existe pas pour les personnes DEC mais nous continuerons à revendiquer pour ce droit qui nous est indispensable.

2 commentaires sur “Et la patience, Bordel ! (Tome 1 – 1/6)

  1. LARCHER

    C’est bien là tout le problème des personnes handicapées, la non compréhension des autres qui croient que lorsqu’on a un problème auquel on ne peut répondre, on est débile.
    Pensées immenses à toi ma petite cousine Chloé. <3

    Répondre

Laisser un commentaire