Et la patience, Bordel ! (Tome 1 – 4/6)

Les mésaventures des personnes ayant une communication différentes

Le GILDEC 69 est un groupe de personnes qui ont des Difficultés d’Élocution et de Communication (DEC) et qui se réunissent dans les locaux de notre délégation.

Le groupe a réalisé un album avec les anecdotes rédigées. Ces anecdotes vécues reflètent les obstacles que rencontrent au quotidien les personnes DEC, en plus de leur handicap. Le tome 1 a été illustré par Sylvain Gallet.

Nous vous proposons de découvrir les anecdotes au fur et à mesure :

  • 1/6 « Dans cet état » de Chloé.
  • 2/6 « Merci Madame d’avoir fait perdre une demie journée à plusieurs personnes » de Philippe.
  • 3/6 « C’est reparti pour un tour ! » de Manuel.
  • 4/6 « Dans le magasin de ma grand-mère » de Ludovic.
  • 5/6 « Je savais bien qu’ils me mentaient » de Damien.
  • 6/6 « Une soirée au cinéma tout seul un après-midi d’avril » de Fetah
  •  

    4/6 Dans le magasin de ma grand-mère

    A propos de Ludovic :

    • Né en 1981, Ludovic participe aux activités artistiques de la délégation APF du Rhône : peinture, chant, musique, etc..
    • Ludovic s’exprime par la parole.

    « Il y a quelques années, j’étais dans le magasin de ma grand-mère. Une dame arrive et lui dit : « C’est votre petit fils, le pauvre, il comprend quand on lui parle, il ne peut rien faire seul, c’est malheureux, affreux, il porte sa croix ». Je l’a regarde avec un sourire ironique et je m’exclame : « Madame, je ne suis pas malheureux, je suis handicapé et j’ai la chance d’avoir des « boys » pour s’occuper de moi ». Elle s’est trouvée bête car elle pensait que je ne comprenais pas ce qu’elle disait et elle a vite changé de conversation. »

    BD Ludovic

    Nous tenons à remercier, pour leur participation active :

    • Sylvain Gallet, le dessinateur, et son ami Alex Jarret, pour les photographies ;
    • Emmanuel Perrier et Thierry Bouchex, de l’école Émile Cohl, à Lyon, qui ont permis la mise en place du projet ;
    • Catherine Bouilland, qui était chargée de mission à l’APF du Rhône et tous les bénévoles, accompagnants et assistants de communication qui ont également aidé lors des réunions et de la rédaction des anecdotes. Rappelons que le statut d’assistant de communication n’existe pas pour les personnes DEC mais nous continuerons à revendiquer pour ce droit qui nous est indispensable.

    Laisser un commentaire