Rencontres entre Rhône et Ain

Le 26 et 27 octobre derniers, les adhérents et bénévoles de Villeurbanne et de Bourg-en-Bresse se sont rencontrés et ont fait leur première sortie en commun. C’est le point de départ d’une collaboration territoriale prometteuse.

Au club Leylico

Le 26 octobre dernier a eu lieu à Villeurbanne la première rencontre entre les adhérents et bénévoles des délégations de l’Ain et du Rhône. L’objectif était de créer un premier contact pour marquer le fait que, désormais, nous sommes un territoire unique, et non plus deux délégations séparées. Alexandra, salariée du Rhône a jugé la rencontre ‘‘intéressante et riche en échanges’’. Les différents participants se sont montrés ouverts et motivés.

Le lendemain, a eu lieu la première sortie en commun entre adhérents et bénévoles de nos deux délégations.

Cette journée a débuté par un repas au restaurant, afin de mieux apprendre à se connaître, puis s’est poursuivie par un après-midi découverte de l’aéromodélisme. ‘‘C’était une grande première pour moi de mettre en place une activité réunissant des adhérents de Bourg-en-Bresse et de Villeurbanne.’’. Zharra, salariée de Villeurbanne qui a participé à cette première fusion des départements, est plus que satisfaite du résultat. L’activité a permis de faire découvrir un loisir peu connu. À ce propos, Zharra remercie grandement le club Leylico, sans qui, rien de tout cela n’aurait été possible. Entre la manipulation d’hélicoptère miniature et la mémorable séance de simulation de vol ; la sortie aura été riche en découverte, aussi bien au niveau humain qu’au niveau des activités.

Adhérents comme bénévoles ont réellement apprécié cette journée, et souhaitent déjà renouveler ce genre d’expérience en commun. La prochaine étape : faire visiter Bourg-en-Bresse et ses monuments incontournables aux adhérents rhodaniens. Éric, salarié dans l’Ain, s’est montré tout aussi satisfait : ‘‘Chacun a pu faire part de son implication au sein de l’association, partager ses envies et l’intérêt de telles rencontres […]. Ce qui nous a démontré que nous pouvons construire des actions en commun, des projets territoriaux.’’

Au-delà des loisirs, les acteurs de la délégation APF de Villeurbanne se sont montrés très intéressés par les p’tits déj’ et les salons de thé qui ont régulièrement lieu à Bourg-en-Bresse. Il s’agit de moments d’échanges conviviaux autour d’une thématique donnée. L’hypothèse de territorialiser ces temps de débat de façon mensuelle ou trimestrielle, en alternant entre Rhône et Ain, a été faite par les différents participants à cette rencontre. Alexandra juge cette idée bienvenue : ‘‘Cela peut redonner une vigueur à l’investissement et l’implication des personnes dans la vie associative.’’.

Ce partage d’expériences et de projets d’un département à l’autre, viendrait s’ajouter à des initiatives territoriales, déjà en cours. À titre d’exemple, un rapprochement a été fait avec Pierre, bénévole de la délégation APF de Villeurbanne, pour le fonds documentaire. Il a ainsi pu transmettre son savoir-faire et ses compétences pour aider à la mise en place de celui dans l’Ain.

Alexandra Saurin, Éric Suarez et Zharra Douham, chargés de développement des actions associatives
Article tiré du CAP Rhône-Ain n°6

Laisser un commentaire